Enfants/Familles

Quand l’imaginaire est au cœur du réel : 

L’espace du jeu:

« le jeu de l’enfant est spontané et universel. Le jeu est un tout qui a des vertus thérapeutiques en soi. Le jeu n’est plus uniquement un contenu mais aussi un contenant….objets transitionnels et espace potentiel que Winnicott a élaborés. … »

« Le jeu comme médiation thérapeutique : une façon de parler et d’associer librement.Un moyen d’accès aux représentations internes, symboliques, de l’enfant. Le protocole du jeu chez l’enfant, ne peut plus être considéré comme une activité futile ou uniquement récréative. Ici Le jeu apparaît tout à la fois comme une mise en scène des tensions psychiques de l’enfant et comme un moyen thérapeutique, dans le cadre du transfert ».   M Klein . Mais jouer va au delà de cela encore:

« Jouer est donc un phénomène transitionnel. Il ne s’agit plus uniquement, comme nous l’avons vu avec M. Klein, de mettre en acte la réalité psychique interne de l’enfant, mais beaucoup plus généralement d’une expérience vitale. Par « vital », il faut entendre « ce qui est essentiel à l’enfant », à savoir le sentiment d’exister réellement, ou encore le sentiment que la vie vaut la peine d’être vécue. Le jeu, en ce qu’il permet d’assujettir les contraintes de la réalité aux pulsions de l’enfant, favorise la réalisation de ce que Winnicott a nommé l’« intégration de la personnalité. »

 Dans les séances que je propose, j’utilise le support des médiations par les jeux de la narration, en m’appuyant sur les travaux de Margot Sunderland.

Margot Sunderland est une psychologue et psychothérapeute pour enfants britannique. Elle est directrice de l’éducation et de la formation au Center for Child Mental Health.

Des jeux de mise en représentation avec des contes et des personnages. sont des outils que je propose, lesquels permettent de mettre en scène le monde de l’enfance, de l’adolescente, de l’adulte; tel que la personne se les représentent de manière intime.Ces jeux de représentation sont des « Miroirs »symboliques,contenant des archétypes, et qui peuvent être dépositaire d’un vécu trop lourd à verbaliser directement.

La symbolisation du ressenti aide à verbaliser et à décrire le vécu de la personne, à donner une voix et un espace à l’enfance , l’adolescente et à l’adulte, voir les deux facettes de soi-même et pouvoir les mettre en communication, les faire dialoguer. La personne dit que c’est plus simple de traduire une émotion, un ressenti, un état intérieur à l’aide des objets, des supports qui racontent son histoire. ». La charge émotionnelle ainsi déposé dans ces objets « miroirs » symboliques, représente, un espace contenant sécurisant, pour la personne ,en étant accompagné par le praticien avec un protocole spécifique en art thérapie ACP.

 

Séances en individuel pour enfants de 4 à 12 ans.

Une thématique particulière suivant les besoins de l’enfant, sera abordé pendant la séance:

  • Sa famille et la représentation qu’il a de lui-même.
  • Ses problèmes relationnels à l’école ou dans la famille.
  • Son univers scolaire ou ses difficultés scolaires.
  • Ses difficultés, peurs et angoisses.
  • Son rapport à la mort et aux deuils ( séparation parentale, décès dans la famille, immigration, déracinement)

Ce dispositif d’accompagnement, passe la mise en jeu de personnages choisis par différents supports et la représentation scénique;permettant à l’enfant:

  • De donner corps à sa créativité et créer son espace intime de manière sécurisante.
  • De construire une histoire où son imaginaire peut s’imbriquer dans son réel. Sa propre histoire se raconte en utilisant la transposition par ses personnages, qu’il met scène en « je »= le jeu raconte.
  • D’exprimer ses émotions et son ressenti profond de manière plus fluide et spontanée par le support de ses personnages.
  • Un temps est consacré ensuite au dessin.Expression sur grand format papier de son espace scénique de jeu, qui permettra à l’enfant d’intégrer les mouvements internes de sa propre organisation et de sa personnalité et garder la trace visible de son cheminement intérieur.
  • Un moment ensuite sera consacré à la reformulation de son vécu et des mises en lien avec sa propre histoire.

Histoires et processus : 

Dans les séances individuelles, le protocole est le suivant : la personne se raconte d’une manière différente: par la réalisation de son histoire sur un espace scénique approprié ( bac à sable ou un espace castelet). puis avec l’aide du praticien, la personne part à l’exploration de sa mise en création scénique. Le partage du contenu psychique est soutenu par l’image et permet le processus thérapeutique. «En se formant, l’image déclenche spontanément un processus psychique doué d’un potentiel thérapeutique.

L’histoire que l’enfant met en vie lui permettra progressivement :

  • D’être en capacité d’exprimer ce qu’il ressent profondément par rapport à sa propre histoire transposé.
  • D’accepter ses émotions et ses sentiments face aux situations qu’il rencontre.
  • D’intégrer des parts de lui-même de manière plus consciente et congruente.
  • D’oser être plus en lien avec ce qu’il ressent et de s’exprimer plus clairement en tenant compte de ses réels besoins.
  • De vivre pleinement son processus d’actualisation de sa propre vie.
  • D’accompagner les changements dans sa vie avec plus de ressources personnelles.

Séances pour la famille:

La médiation ACP par les jeux de la narration, peuvent être proposé en médiation familiale, en gestion de conflits dans les relations enfants/enfants ou bien parents/enfants.

La médiation par les jeux de la narration, permette à la famille ou la fratrie de mettre en place une meilleure écoute et communication:

  • Apprend à identifier et exprimer ses émotions,ses ressentis et ses propres besoins.
  • Se sentir en capacité d’être plus responsable de ses comportements et de développer des ressources constructives pour pouvoir communiquer en apprenant à s’écouter mutuellement.
  • Permet de trouver des solutions nouvelles et créatives pour résoudre les problèmes rencontrés dans le quotidien.
  • Développe le respect, la tolérance, l’acceptation de soi et des autres.
  • Favorise le développement de la personne et le lien avec son propre processus de socialisation.

Tarifs:  
Séance en individuel enfant (de 4 à 12 ans) : 50 € / 1 h 30.
Séance familiale : 70 € / 1 h 30.


http://CG Jung Dialectique du Moi et de l’inconscient 1964

http://M * Garzonio Origines et développement du jeu de sable. Cahiers jungiens de psychanalyse 1992 (74)

http://EL ** Weinrib Immagini del Se’ – Il processo della terapia del Gioco della Sabbia 2012 P * Rocco A Sampaolo L’analisi con il Gioco della Sabbia. Dall’incontro con Dora Kalff allo svilppo teorico della Sandplay Therapy 2012