Stages Adolescentes-Art-thérapie

11/13 ans

Moi et mon adolescence ?

Un stage en Art- thérapie sur deux jours pour explorer par la présence corporelle et la créativité :

  • Relaxation dynamique avec musique, exercices de visualisation créatrice.
  • Training corporel et vocal.
  • argile, peinture, écriture slam à collage, des différentes représentations des états du moi.
  • Partage, communication en groupe acp* ( *approche centrée sur la personne Carl Rogers ).

Les thématiques:

Premier jour:

L’image de soi et ses représentations : Sûre de moi , pas sûre  de moi , où j’en suis?.

Le moi confiant, le moi timide, le moi anxieux, le moi heureux…le moi, multiple possible…estime de soi*.

Deuxième jour:

Quels sont les aspects de votre vie, où vous vous sentez en ouverture où plutôt en retenue; comment vous vous situez par rapport à :

  • La joie et le plaisir d’être au monde en tant que jeune adolescente.
  • Le changement dans votre vie.
  • L’aventure et l’exploration au quotidien.
  • La prise de risques, oser l’audace de créer un projet de vie qui vous ressemble.
  •  Vivre des nouvelles expériences sociales.

Dates stages: groupe de six personnes maximum

Le 30 et  31 Août .

Le 4 et le 11 Septembre.

Le 9 et le 16 Octobre.

Horaires:

10 h / 17h.

Tarifs: matériel compris.

Tarif plein : 80 euros les deux jours.

Tarif réduit : 70 euros les deux jours.

Matériel compris.

TVA non applicable, art 293B du CGI.

Contact:

Marie Rivière

Tel: 06/33/97/12/03.

Estime de soi*:

*Un slam sur l’estime de soi d’Olivia Vella pour les jeunes filles.

ttps://www.comitys.com/

Comitys est un organisme de formation professionnelle spécialisé, depuis 2012, dans le développement des compétences psychosociales et l’éducation affective,relationnelle et sexuelle.

Olivia Vella est une collégienne américaine de 5ème au collège Queen Creek Middle School en Arizona. Elle a écrit et déclamé un poème sur l’estime de soi, où elle décrit le quotidien d’une jeune fille mal dans sa peau, avide de plaire, écrasée par les injonctions sociales. Puissant, ce slam sur l’estime de soi d’Olivia Vella est un outil de choix à travailler avec les adolescents, garçons ou filles.

Je vous propose ci-dessous après la vidéo,le texte du slam en français.

 

Texte en français du slam d’Olivia Vella sur l’estime de soi

D’après le sous-titrage français du « Huffpost »

  1. Prends une douche, il ne faudrait pas que tu sentes mauvais
  2. Choisis une tenue qui s’ajuste aux dernières tendances
    et ne fera pas de toi l’élément qui fait rire à l’école, plus que tu ne l’es déjà
  3. Mets du maquillage pour que tu puisses montrer ton visage en public
    et être un peu jolie.
    Tu ne te reconnais même pas
    et ton visage frissonne d’une démangeaison que tu ne peux satisfaire
    si tu ne veux pas ruiner les heures méticuleuses de peinture que tu as appliquée sur ton visage.
  4. N’oublie pas de coiffer tes cheveux en boucles élégantes.
    Personne à l’école ne doit voir comment tes cheveux frisottent comme un singe électrocuté, naturellement.
  5. Fous tes gros pieds dans ces Converse qui pincent les orteils et éclatent les ampoules que tout le monde porte à l’école.
    Tu ne peux pas être la dépareillée.
    Quand tu te regardes dans le miroir de la salle de bain, tu vois une étrangère
    qui d’une certaine façon a volé ton reflet et l’a remplacé par une fille totalement différente.
    Chaque partie de ta tenue est inconfortable
    mais même en passant des heures à essayer d’être jolie
    tu ne seras jamais aussi bien que ces autres filles de l’école.
    Tu retiens quelques larmes mais c’est comme si tu cachais un tsunami d’émotions,
    personne ne doit savoir comme tu te sens
    sinon ils ne te respecteront jamais plus comme ils le faisaient.
    Le faisaient-ils vraiment?
    Pourquoi ne suis-je pas assez bien?
    Tu prends chaque commentaire, chaque jugement, chaque supposition, chaque opinion, chaque regard bizarre, chaque remarque, chaque critique, chaque passage en revue, chaque rapport, chaque évaluation
    et ton estime de soi plonge comme un bateau qui coule
    plus bas, plus bas, plus bas
    dans les profondeurs sombres et mornes.
    Tu regardes toutes les autres filles, ton cerveau va à mille à l’heure:
    si seulement j’avais ses yeux!
    si seulement j’avais ses cheveux!
    si seulement j’étais aussi mince qu’elle!
    si seulement j’avais ses dents parfaitement blanches et droites!
    si seulement j’avais sa facilité de relation!
    si seulement il y avait autant de garçons à m’aimer qu’elle.
    Pourquoi ne suis-je pas assez bien?
    Tu te dis: « Je veux juste que les gens m’aiment,
    je veux juste être acceptée,
    mais sauter des repas ou scarifier ton poignet ne réparera pas ça.
    Tu regardes les autres filles rêvant d’être à leur place
    mais d’autres filles te regardent rêvant d’être à ta place.
    La société estime que les filles doivent avoir des tailles fines, une peau bronzée,
    des cheveux longs et soyeux, des dents bien droites, de bonnes fesses etc.
    La société estime que les filles doivent porter des tonnes de maquillage pour être belles.
    La société estime que les filles doivent porter des vêtements repoussants
    et faire des choses inappropriées avec les garçons pour être heureuses et considérées cool.
    Mais la société a tort.
    Vous êtes aimées,
    vous êtes précieuses,
    vous êtes belles,
    vous êtes talentueuses,
    vous êtes capables,
    vous êtes dignes de respect,
    vous pouvez manger ce repas,
    vous êtes une parmi 7 milliards.
    Et par dessus tout
    Vous êtes suffisamment bien.

ttps://www.comitys.com/