l’art-thérapie

L’art-thérapie ? :

L’art-thérapie met le support des médiateurs artistiques comme outil majeur d’expression, d’exploration,de projection de soi ,de son potentiel créatif, permettant la libération de son imaginaire et de ses émotions. L’art thérapie est conduit par un art thérapeute garant du cadre, du dispositif thérapeutique comprenant des attitudes essentielles : le regard positif inconditionnel, l’objectivité, le non jugement et la non interprétation , qui favoriseront l’émergence du plein potentiel du participant dans son processus de création et permettant un mieux être et une prise de conscience et l’intégration de son propre processus de transformation.

La mise en action de la créativité comme processus de transformation ; de reconnaissance de soi dans sa globalité. Le sensoriel,l’imagination et l’émotion y sont directement impliqué afin que la personne puisse donner sens à son expérience vécu en passant par la symbolisation, la mise lien avec sa propre histoire et l’actualisation de son vécu.

C’est un processus continu de dynamique de création qui va renforcer la plasticité cérébrale, les capacités mnésiques (mémoire), cognitives (intellectuelles) et motrices de la personne accompagné. L’art-thérapie permet de favoriser la créativité pour renforcer l’expression de soi et la relation authentique.

L’accompagnement en art thérapie permet de prendre en compte les récits de vies de la personne dans sa globalité, c’est à dire: son environnement,son vécu psychique, psychologique et sociale,afin de mettre en place un dispositif d’accompagnement thérapeutique adapté à ses réels besoins, sa situation, sa problématique.

Réalisation/transfert par l’œuvre, la création, la mise en jeu et le verbal:

La création elle, rassemble, se densifie dans la matière et prolonge son existence à travers le regard de son interprète. La forme arrange (ou construit) dans le dérangement (ou déconstruction), met de l’harmonie dans la désharmonie et de l’ordre dans le chaos. Ce qui importe c’est le faire, l’action, le processus qui va permettre la mise en marche de ses pensées, de ces émotions du dedans vers un monde extérieur, projetées en avant par l’intermédiaire de la peinture, de l’écriture, du modelage, du corps et de sa volonté d’évolution.

Le jeu remplit un rôle important pour atteindre un équilibre sur le plan psychique,psychologique et moteur Qui a besoin d’un espace de créativité pour déployer son expression dans sa forme de réalité. Mettre en scène par d’autres moyens que le récit verbal.

Par la réalisation de son œuvre,la personne ose prendre le risque de se déconstruire et se construire en se mettant en relation avec sa création, en lien avec la représentation de son histoire de manière intime. La trace de son récit, se dépose, s’imprime, s’archive et se met à jour pour la personne par le transfert de ce qu’elle vit , regarde, exprime verbalement dans un cadre spatio-temporel défini ,où elle est accompagné par l’art thérapeute dans le non jugement , la non interprétation et le regard positif inconditionnel.

Une actualisation de son vécu s’opère alors découlant de sa capacité à accepter tout son contenu psychique en mouvement en elle-même. Un rééquilibrage, une restructuration de ses pensées et des changements se manifestent alors chez la personne dans sa globalité. La personne devient alors capable de modifier ses propres représentations de son histoire, pour prendre sa vie en main ; avoir prise sur son vécu. Une plasticité de sa représentation mise en action.

L’art thérapeute ?: 

L’art-thérapeute envisage le patient dans une globalité, sur les plans physiques, psychiques et sociaux. Il n’interprète pas l’œuvre mais travaille la charge symbolique des actes du patient. L’art-thérapeute peut aussi travailler avec une équipe pluridisciplinaire en élaborant un dispositif thérapeutique adapté à chaque patient, en fonction des objectifs fixés. Selon certains art-thérapeutes, la notion même de patient est contestable, en art-thérapie, dans la mesure où c’est l’être humain derrière le patient qu’il faut considérer afin de lui donner toutes les chances d’évoluer. On en revient à la finalité des moyens utilisés pour délimiter le cadre du thérapeutique. Elle se joue dans la rencontre avec l’autre, avec l’inconscient comme boussole et le transfert qui permet, à terme et utilisé à bon escient, de nouvelles représentations et de nouveaux liens. Il est toujours questions de jeu dans les différents médiums utilisés en art-thérapie.

Published by marie

Psychopraticienne, art thérapie et focusing dans l' ACP ( approche centrée sur la personne selon Carl et Nathalie Rogers.)